AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Trouble de la discrimination phonémique et/ou métaphonologie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aurore Rivière
Admin


Féminin Nombre de messages : 125
Psychomot ? Ortho ? Patient ? ou...? : orthophoniste et psychomotricienne
Département (si France) ou Pays : Oise
Date d'inscription : 01/01/2008

MessageSujet: Trouble de la discrimination phonémique et/ou métaphonologie   Sam 5 Jan - 9:16

Parler consiste à émettre des unités acoustiques, appelées variantes puisqu’elles se modifient dans le flux de la parole. Toute langue possède ses propres phonèmes (unité minimale de différenciation des suites lexicales), répertoriés, classés suivant leurs traits distinctifs et pouvant être transcrits phonétiquement (alphabet phonétique international). Le concept de phonème, issu des recherches en linguistique, demeure donc purement abstrait et théorique. Lorsqu’un phonème se réalise, il devient une variante. Chaque locuteur s’exprime en effet par des variantes. Ces dernières présentent des caractéristiques individuelles (accent régional…) et combinatoires : la manière de former un son dépend de l’entourage phonétique (par exemple, le phonème [k] n’est pas réalisé exactement de la même manière selon que l’on prononce le mot « koala » ou « acuponcteur »).

La discrimination phonémique peut se définir comme la capacité à distinguer deux phonèmes proches dans le flux de la parole. Par exemple, il s’agit d’entendre que les mots « poudre » et « poutre » ne sont pas les mêmes, parce que les phonèmes [d] et [t] diffèrent.

La métaphonologie ou conscience phonologique désigne la « capacité à analyser acoustiquement et segmenter des enchaînements sonores, mais également à déduire des mouvements articulatoires à partir des sons entendus. ». Ce sont les termes de S. RAYNAUD (orthophoniste doctorante en psychologie) et M. PLAZA (docteur en psychologie chargée de recherche au Centre National de Recherche Scientifique et responsable de la recherche au centre référent des troubles du langage de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière) (2006).

Or, la conscience phonologique nécessite des habiletés métalinguistiques (capacités à analyser le langage). Par conséquent, elle exige une distanciation et une autonomie de la part du locuteur. Et justement, la partie "théories" a tenté de montrer combien les processus d’individuation revêtent une dimension psychomotrice.

Par ailleurs, les habiletés métaphonologiques et de discrimination phonémique nécessitent l’intégrité des fonctions auditives. Or, il est intéressant de remarquer que les cornes antérieures de la moelle épinière sont, par l’intermédiaire des faisceaux vestibulo-spinaux, en jonction directe avec le labyrinthe utriculaire dont l'innervation rejoint le nerf cochléaire. Ainsi, tout muscle du corps se voit relié à l’oreille. Tout mouvement, toute psychomotricité noue donc des relations avec cet organe. On peut par conséquent estimer que l’acquisition des habiletés de discrimination phonémique et de métaphonologie s’appuie sur les facultés psychomotrices. Par exemple, la concentration n’est-elle pas justement la faculté de sélectionner certains sons ou d’en rejeter d’autres, comme le nécessitent les capacités de discrimination phonémique ? De même, j’avancerais volontiers que ces potentialités ainsi que la conscience phonologique reposent sur un bien-être émotionnel, une posture physique adaptée, une coordination harmonieuse des mouvements… Les chercheuses S. RAYNAUD et M. PLAZA (2006) semblent d’ailleurs se diriger dans ce sens lorsqu’elles affirment : « la représentation de la production des sonorités de la langue s’appuie sur une précision motrice ».
Revenir en haut Aller en bas
http://psychomotortho.forumpro.fr
 
Trouble de la discrimination phonémique et/ou métaphonologie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comptines phonémiques, phonologiques, phonétiques, syntaxiques
» Enseigner la lecture
» Baclofène : la polémique s'amplifie
» Le trouble d'anxiété généralisé (TAG)
» trouble de l'équilibre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Psychomotricite et Orthophonie : échangeons ! :: Corrélations entre les troubles psychomoteurs et les troubles orthophoniques :: Pour chaque trouble orthophonique, quel(s) trouble(s) psychomoteur(s) serai(en)t attendu(s) ?-
Sauter vers: