AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Trouble de déglutition / des praxies blf / de la parole

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aurore Rivière
Admin


Féminin Nombre de messages : 125
Psychomot ? Ortho ? Patient ? ou...? : orthophoniste et psychomotricienne
Département (si France) ou Pays : Oise
Date d'inscription : 01/01/2008

MessageSujet: Trouble de déglutition / des praxies blf / de la parole   Sam 5 Jan - 9:14

Dès la 12ème semaine de vie embryonnaire, la déglutition (ou acte d’avaler) est efficace. Elle est dite archaïque et se réalise de manière automatique, réflexe, et régulée par le tronc cérébral. Elle s’effectue avec un écartement des arcades dentaires : la langue s’étale, entre en contact avec la lèvre inférieure, les lèvres sont contractées sur le mamelon ou la tétine.

A partir de 6-8 mois, les structures supra-nucléaires se mettent en place. La déglutition archaïque s’efface progressivement au profit d’une déglutition volontaire appelée secondaire, typique ou adulte. Celle-ci peut se mettre en place jusqu’à l’âge de 9-10 ans. Ainsi, pour déglutir des solides ou de la salive, les maxillaires de l’adulte se ferment, tandis que l’apex (pointe de la langue) prend appui sur la papille palatine (protubérance située sur le palais, en arrière des incisives supérieures). Dans la déglutition des liquides, les dents ne sont pas serrées en occlusion.

Parfois, l’enfant ne parvient pas à mettre en place une déglutition adulte. La déglutition est alors dite atypique, primaire ou infantile. Dans ce cas, la langue s’élève peu, en particulier dans sa partie postérieure. Le bol alimentaire est difficilement projeté vers le pharynx du fait d’une très faible activité des muscles élévateurs.

La dysphagie est un autre trouble de la déglutition. Il peut s’agir d’une difficulté à avaler : on parle alors de dysphagie oro-pharyngée. Mais elle peut également désigner une sensation de douleur, de gêne ou de blocage des aliments lors de la déglutition pendant le passage de la bouche vers l’estomac : elle est alors connue sous le nom de dysphagie oesophagienne.

Les fausses routes correspondent à un mauvais trajet des aliments, qui passent vers les voies aériennes et non pas seulement dans l’œsophage. Elles sont souvent en lien avec une hyperextension de la tête et du cou vers l’arrière, ce qui ouvre le carrefour trachée / œsophage. Elles peuvent également être indirectes, par exemple en cas de reflux gastro-oesophagien (remontée du bol alimentaire ou des sécrétions digestives depuis l'estomac).

Parallèlement à la déglutition, les praxies bucco-faciales (également appelées labio-linguo-jugo-faciales, ou oro-faciales) se mettent en place. Ces dernières concernent la planification, et la pré programmation des gestes complexes, intentionnels et finalisés au niveau de la sphère orale. Par exemple, les mouvements de la langue et de la mandibule permettent de broyer, écraser et couper les aliments solides : cette praxie bucco-linguale est appelée mastication. De façon générale, les praxies linguales exercent une force centrifuge (de l’intérieur vers l’extérieur de la bouche), tandis que la pression mobilisée par les praxies labio-jugales est centripète (de l’extérieur vers l’intérieur de la bouche). L’équilibre entre ces deux forces opposées assure un alignement physiologique des organes dentaires.

Un trouble de l’articulation est caractérisé par une impossibilité permanente et systématique à combiner les organes bucco phonateurs afin de réaliser correctement un phonème. Isolément et dans la chaîne parlée, on note une altération du phonème, une élision (suppression du phonème) ou une substitution. La dysarthrie concerne les troubles de l’articulation résultant d’une atteinte du système nerveux (IMC, paralysie…) ou d’une ataxie des muscles des organes de la phonation. La dyslalie désigne des déformations phonétiques d’origine fonctionnelle ou dues à une atteinte périphérique (fente palatine…)

L’apparition de la parole suit l’évolution de la déglutition et des praxies bucco-faciales.
D’autres troubles de la parole peuvent se présenter : épenthèses (addition de phonèmes), métathèses (déplacement du point d’articulation), interversions,… Les erreurs se manifestent alors dans le flux de parole, tandis qu’isolément, la réalisation des phonèmes n’est pas altérée. Il peut ou non s’agir de simplifications, c’est-à-dire d’une économie des mouvements articulatoires (« arbre » prononcé [ab]).

Le développement de la parole (mais également de la déglutition et des praxies bucco-faciales) s’étaye sur l’évolution neuro-motrice (cf. étayage neuro- et psychomoteur du développement de la parole et du langage Il dépend également de facteurs psychomoteurs. Ainsi, l’harmonie du complexe labio-linguo-jugal dépend de l’équilibre statique et dynamique global de l’individu. Par exemple, une absence ou une anomalie d’appui podal perturbe la motricité fine au niveau bucco-facial. De même, un défaut de structuration du schéma corporel et de la mémoire kinesthésique se répercutera au niveau de la déglutition, les praxies labio-linguo-jugales et/ou la parole.

De fait, ces observations ont des répercussions sur la prise en charge de patients présentant un trouble au niveau de la sphère oro-faciale (notamment les enfants IMC, les nourrissons prématurés...) Ainsi, est-il opportun de stimuler uniquement la zone buccale par exemple à partir de massages bucco-faciaux, afin d'agir sur les troubles praxiques et/ou la déglutition ? Ne s'agit-il pas d'un conditionnement opérant que le patient est contraint de subir au niveau de la sphère orale ? Cette zone n'est-elle pourtant pas à la base la construction psychique de l'enfant ? S'est-on interrogé sur les sensations négatives et l'hypersensibilité bucco-faciale que peuvent engendrer de telles stimulations ? Celles-ci n’apparaissent-elles pas en effet détachées des fonctions premières de cette sphère orale que sont l’alimentation d’un point de vue fonctionnel, mais également l’exploration, le plaisir, et la découverte (des objets, des mains, des pieds…) ? A t-on proposé des études longitudinales qui mesurent l'impact psychique de telles stimulations ?...
Persuadés que le développement de la parole, de la déglutition et des praxies bucco-faciales s'étaye sur l'évolution psycho- et neuromotrice, nos voisins belges ont développé et utilisent quotidiennement le concept BOBATH qui propose d'aider l'enfant à adopter les positions neuromotrices qu'il n'a pu acquérir spontanément, lesquelles auront des répercussions sur la zone bucco-faciale. Dans une vision psychocorporelle, ils considèrent donc que la motricité orale est indissociable de la motricité globale et manuelle. Par exemple, ils estiment que le triangle œil – main – bouche, indispensable à l’alimentation autonome, n'est possible que si le haubanage avant-arrière du buste est créé (cf. le développement tonico-postural), ce qui permet un tonus suffisant pour libérer les bras...
Revenir en haut Aller en bas
http://psychomotortho.forumpro.fr
Aurore Rivière
Admin


Féminin Nombre de messages : 125
Psychomot ? Ortho ? Patient ? ou...? : orthophoniste et psychomotricienne
Département (si France) ou Pays : Oise
Date d'inscription : 01/01/2008

MessageSujet: praxies   Ven 4 Jan - 11:04

Bonjour,

Je suis étudiante en 4ème année d'orthophonie et je réalise un mémoire sur les praxies bucco-faciales chez des enfants tout-venants et chez des enfants dysphasiques (étude comparative). Mon sujet se situe donc à la croisée de l'orthophonie et de la psychomotricité, une autre discipline qui m'intéresse beaucoup... Je vous remercie vivement pour votre forum qui m'a beaucoup aidé dans mes recherches et qui fournit également des références bibliographiques précieuses, surtout quand on ne dispose pas des bases en psychomotricité, comme dans mon cas.

Je me posais une question concernant les différents types de praxies, que je dois définir dans la partie théorique de mon mémoire. J'ai vu que les praxies bucco-faciales peuvent être unilatérales (par exemple, gonfler une joue) ou bilatérales (gonfler les deux joues), mais qu'on distingue aussi les praxies simples et les praxies complexes, ou séquentielles. Je ne comprends pas vraiment cette notion et ne trouve rien sur Internet ou dans la littérature à ce sujet; de ce fait, je m'interroge à propos de certaines praxies de mon protocole d'évaluation. Par exemple: "passer la langue sur les dents de devant", "claquer la langue", "faire comme si on mâchait, bouche fermée" sont-elles des praxies simples ou séquentielles?

Bonne journée,

Marion Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://psychomotortho.forumpro.fr
Aurore Rivière
Admin


Féminin Nombre de messages : 125
Psychomot ? Ortho ? Patient ? ou...? : orthophoniste et psychomotricienne
Département (si France) ou Pays : Oise
Date d'inscription : 01/01/2008

MessageSujet: Re: Trouble de déglutition / des praxies blf / de la parole   Ven 4 Jan - 11:24

Bonjour Marion, et merci pour votre participation
J'ai déplacé votre post, afin de le replacer à un endroit qui me semblait plus indiqué.
Je ne sais pas où vous avez trouvé cette distinction entre praxies simples et complexes, mais je ne crois pas l'avoir proposée sur le forum ?
Cela dit, il me semble que les praxies simples concernent une action simple (par exemple, passer la langue entre les dents de devant) et les praxies complexes une suite d'actions (par exemple mettre la langue sur le nez, sur la joue gauche, sur le menton, puis sur la joue droite).
Vos exemples comme "claquer la langue" ou encore "faire comme si on mâchait, bouche fermée", ne rentrent donc pas vraiment dans ces distinctions théoriques, et me semblent à la frontière des deux, étant donné qu'il s'agit d'une suite d'actions, mais de la même action simple répétée...
J'espère vous avoir aidée, bon courage pour votre mémoire !

Revenir en haut Aller en bas
http://psychomotortho.forumpro.fr
ma22



Féminin Nombre de messages : 4
Psychomot ? Ortho ? Patient ? ou...? : étudiante en orthophonie
Département (si France) ou Pays : 25
Date d'inscription : 04/01/2013

MessageSujet: Re: Trouble de déglutition / des praxies blf / de la parole   Ven 4 Jan - 12:06

Merci pour votre réponse !
J'ai découvert la distinction entre praxies simples et complexes (j'ai aussi lu le terme de "gestes séquentiels") dans des ouvrages de psychomotricité, mais cette notion n'était pas détaillée; aussi, je ne l'avais pas bien comprise, mais votre explication m'a bien éclairée à ce sujet.
En revanche, je ne vois pas trop dans quelle catégorie se rangent les items des tests que j'utilise, comme vous dites que les praxies complexes renvoient plutôt à une succession de plusieurs actions différentes et non pas à la répétition de la même action (comme pour claquer la langue, par exemple)... On ne peut donc pas vraiment considérer que ces items renvoient à des gestes séquentiels. Je vais essayer de me renseigner davantage à ce sujet.

Bonne journée et bonne continuation !
Revenir en haut Aller en bas
Aurore Rivière
Admin


Féminin Nombre de messages : 125
Psychomot ? Ortho ? Patient ? ou...? : orthophoniste et psychomotricienne
Département (si France) ou Pays : Oise
Date d'inscription : 01/01/2008

MessageSujet: Re: Trouble de déglutition / des praxies blf / de la parole   Ven 4 Jan - 12:45

C'est tout le problème de la théorie, qui, si elle peut nous apporter un certain éclairage, propose des découpages arbitraires souvent difficiles à retrouver tels quels dans la pratique ! Ainsi, l'expérience vous fera constater qu'il est souvent difficile de faire rentrer les patients dans les cases de la théorie... mais finalement heureusement, je pense, c'est aussi cela la richesse de nos métiers...
Aussi, il me semble qu'il vous sera difficile de faire rentrer vos items dans une de ces deux cases. Peut-être la solution serait-elle de rajouter une troisième case ?...
Quoi qu'il en soit, n'hésitez pas à nous tenir informés si vous trouvez plus d'informations à ce sujet.
Bonne continuation !

Revenir en haut Aller en bas
http://psychomotortho.forumpro.fr
ma22



Féminin Nombre de messages : 4
Psychomot ? Ortho ? Patient ? ou...? : étudiante en orthophonie
Département (si France) ou Pays : 25
Date d'inscription : 04/01/2013

MessageSujet: Re: Trouble de déglutition / des praxies blf / de la parole   Mar 26 Mar - 20:01

Bonjour,

J'avance pas à pas dans la rédaction de mon mémoire de fin d'études. Finalement, je n'ai pas créé une "troisième case" pour les praxies bucco-faciales répétées mais non séquentielles, à propos desquelles nous avions échangé, car cela s'est avéré trop compliqué à mettre en place compte tenu des autres hypothèses de ma recherche.
Je me posais encore une question concernant les classifications de la dyspraxie. J'ai lu dans la littérature sur la comorbidité entre dysphasie et dyspraxie que les enfants présentant une dysphasie expressive (sur lesquels porte mon étude) ont souvent une dyspraxie idéomotrice associée. Comme la dyspraxie idéomotrice consiste en partie à ne pas pouvoir réaliser les gestes en l'absence de l'objet (par exemple, mimer l'action de faire de la trompette), j'ai posé l'hypothèse que les enfants dysphasiques auraient des difficultés à réaliser les praxies bucco-faciales sans objet (ou praxies intransitives), en supposant que la dyspraxie idéomotrice s'exprimerait au niveau bucco-facial. Or, d'après plusieurs sources, les dyspraxies idéomotrice et bucco-faciale sont deux types de dyspraxie distinctes... Donc mon hypothèse de départ tombe à l'eau No

Je ne sais plus trop quoi en penser... Votre aide me serait précieuse !
Bonne soirée,

Marion
Revenir en haut Aller en bas
Aurore Rivière
Admin


Féminin Nombre de messages : 125
Psychomot ? Ortho ? Patient ? ou...? : orthophoniste et psychomotricienne
Département (si France) ou Pays : Oise
Date d'inscription : 01/01/2008

MessageSujet: Re: Trouble de déglutition / des praxies blf / de la parole   Lun 15 Avr - 13:01

Bonjour,
Je viens seulement de voir votre message, j'espère que depuis le temps, vous avez pu trouver une réponse... De mon côté, j'avoue que vous me posez une colle... J'ai cherché un peu sur internet et dans mes documents, mais je n'ai rien trouvé qui puisse répondre à votre question... Je pense qu'il doit y avoir une subtilité qui nous échappe... Je vous conseille de vous rapprocher de gens vraiment spécialisés en dyspraxie, par exemple Mme Mazeau, ou d'un centre référent des troubles des apprentissages. J'espère qu'ils pourront vous aider davantage.
Bon courage ! Tenez-nous au courant !
Revenir en haut Aller en bas
http://psychomotortho.forumpro.fr
ma22



Féminin Nombre de messages : 4
Psychomot ? Ortho ? Patient ? ou...? : étudiante en orthophonie
Département (si France) ou Pays : 25
Date d'inscription : 04/01/2013

MessageSujet: Re: Trouble de déglutition / des praxies blf / de la parole   Jeu 25 Avr - 21:40

Bonsoir,
Merci pour votre réponse. J'ai recherché des éléments de réponse à ma question dans des ouvrages spécialisés et d'après certains auteurs comme Vaivre-Douret, les différentes formes de dyspraxie pourraient être associées: une dyspraxie idéomotrice pourrait donc s'exprimer au niveau bucco-facial (bien que cette hypothèse ne soit pas validée dans notre mémoire, chez les enfants dysphasiques évalués).
Voilà, le mémoire est presque prêt à être imprimé!
Bonne soirée et merci pour vos conseils. Bonne continuation!
Revenir en haut Aller en bas
ma22



Féminin Nombre de messages : 4
Psychomot ? Ortho ? Patient ? ou...? : étudiante en orthophonie
Département (si France) ou Pays : 25
Date d'inscription : 04/01/2013

MessageSujet: Re: Trouble de déglutition / des praxies blf / de la parole   Ven 26 Avr - 5:52

Je me pose une dernière question, suite à la remarque d'une collègue: comment regrouper le caractère bilatéral (ex: fermer les deux yeux) ou unilatéral (ex: fermer un oeil) des praxies bucco-faciales sous un terme générique? J'ai utilisé le terme de "latéralité" jusqu'à présent, mais d'après le dictionnaire, c'est impropre... Y a t-il un terme utilisé en psychomotricité pour cela?

Bonne continuation à vous,

Marion
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Trouble de déglutition / des praxies blf / de la parole   Aujourd'hui à 23:11

Revenir en haut Aller en bas
 
Trouble de déglutition / des praxies blf / de la parole
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Troubles de la déglutition et Diététique en EHPAD
» Le trouble d'anxiété généralisé (TAG)
» trouble de l'équilibre
» Obama souffre il d'un trouble de personnalité narcissique?
» Qu'est ce qu'un Trouble de personalité narcissique?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Psychomotricite et Orthophonie : échangeons ! :: Corrélations entre les troubles psychomoteurs et les troubles orthophoniques :: Pour chaque trouble orthophonique, quel(s) trouble(s) psychomoteur(s) serai(en)t attendu(s) ?-
Sauter vers: