AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Trouble logico-mathématiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aurore Rivière
Admin


Féminin Nombre de messages : 125
Psychomot ? Ortho ? Patient ? ou...? : orthophoniste et psychomotricienne
Département (si France) ou Pays : Oise
Date d'inscription : 01/01/2008

MessageSujet: Trouble logico-mathématiques   Sam 5 Jan - 9:10

Bien que le grand public l’ignore souvent, les compétences logico-mathématiques appartiennent au champ d’action des orthophonistes.

La logique peut se définir comme la science du raisonnement. Elle se présente à la fois comme un outil de définition des mathématiques et une branche de ces mêmes mathématiques (au même titre que l’arithmétique ou la géométrie par exemple). J. PIAGET (psychologue, biologiste, logicien et épistémologue suisse, 1959) considère que « le rôle de la logique n’est pas seulement de fonder les mathématiques, et encore moins de les doubler, il est de dégager toutes les structures élémentaires, en particulier celles qui précèdent la mathématisation. »

Les mathématiques sont une science qui, par le moyen du raisonnement logique hypothético-déductif, étudie les propriétés d’objets abstraits (nombres, figures…) et les relations qui s’établissent entre eux. L’usage du pluriel pour désigner cette discipline remonte au pluriel grec utilisé par Aristote, qui spécifiait alors « toutes les choses mathématiques »

Les retards d’acquisition des compétences logico-mathématiques sont l’expression d’un dysfonctionnement passager. Ils peuvent se manifester par des difficultés d’acquisition des symboles numériques, de mise en œuvre d’opérations, de résolution de problèmes,… Or, ces notions mathématiques sont sous-tendues par l’élaboration, la conception, et l’assemblage d’une pensée logique réversible. En d’autres termes, les enfants présentant de telles difficultés ne parviennent pas à se décentrer afin d’envisager mentalement un retour en arrière et saisir que la quantité n'est pas affectée par le simple changement d'apparence. Leurs structures logiques élémentaires apparaissent alors très fragiles. Ils s’agit par exemple des activités de tri (classifications), de rangement (sériations), et d’intégration (inclusion). De même, la construction du nombre est laborieuse : le langage numérique (les chiffres et leur positionnement), le langage numéral (les mots, les nombres), les calculs, et/ou les opérations sur les nombres leur posent des difficultés.

En outre, la dyscalculie est un trouble spécifique, d’acquisition des compétences logico-mathématiques. Elle concerne des enfants qui bénéficient d’une scolarisation normale, et qui ne présentent pas de trouble intellectuel, sensoriel, psychique ou neurologique. M. MAZEAU (neuropsychologue française et médecin de rééducation fonctionnelle, 1995) souligne que la dyscalculie renvoie à des pathologies très différentes, selon les mécanismes qu’elle affecte.

Or, les compétences logico-mathématiques se basent sur les notions psychomotrices. Par exemple, elles s’étayent sur l’organisation et la structuration spatio-temporelle. Ainsi, dénombrer correspond à organiser et suivre un trajet spatial afin de ne passer qu’une seule fois sur chaque objet sans en omettre un ou compter deux fois le même. De même, écrire un nombre, n’est-ce pas transcrire des chiffres en suivant des règles spatiales déterminées ? En outre, un problème fait toujours référence à un état initial, une transformation et un état final : sa résolution nécessite par conséquent la maîtrise des notions temporelles de simultanéité, d’antériorité, de postérité, et de durée.
Revenir en haut Aller en bas
http://psychomotortho.forumpro.fr
 
Trouble logico-mathématiques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petites énigmes logico-mathématiques LC-compatibles.
» Bibliothèque idéale (en mathématiques)
» Mathématiques : exprimer un intervalle
» aux profs de maths: récit policier et énigme mathématiques
» Quelques vérités mathématiques du Coran !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Psychomotricite et Orthophonie : échangeons ! :: Corrélations entre les troubles psychomoteurs et les troubles orthophoniques :: Pour chaque trouble orthophonique, quel(s) trouble(s) psychomoteur(s) serai(en)t attendu(s) ?-
Sauter vers: