AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Trouble de la mémoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aurore Rivière
Admin


Féminin Nombre de messages : 125
Psychomot ? Ortho ? Patient ? ou...? : orthophoniste et psychomotricienne
Département (si France) ou Pays : Oise
Date d'inscription : 01/01/2008

MessageSujet: Trouble de la mémoire   Sam 5 Jan - 9:10

Le dictionnaire définit le terme de mémoire à la fois comme « stock individuel de souvenirs » et « aptitude à se rappeler des faits passés ». Concernant ce deuxième sens, les chercheurs s’accordent sur le fait qu’il n’existe pas un seul système de mémoire mais différentes formes.

Tout d’abord, la mémoire sensorielle est la plus éphémère, elle capte toute nouvelle information sensorielle perçue pendant quelques centaines de millisecondes seulement.

En outre, la mémoire à court terme est encore appelée mémoire immédiate. Elle contient un nombre limité d’éléments, stockés sous forme verbale pendant une à deux minutes.

A cette notion s’ajoute celle de mémoire de travail, suite aux travaux de A-D. BADDELEY (chercheur en neuropsychologie, 1986). Il s’agit de la capacité à stocker temporairement et de manière limitée dans le temps des informations, afin de les manipuler pour réaliser des tâches cognitives comme la résolution de problèmes ou certaines activités de compréhension. Cette mémoire opérationnelle repose sur un modèle à plusieurs composantes comprenant un « administrateur central » (système de contrôle de l’attention) aidé par des systèmes dits esclaves dont la « boucle phonologique » (système de stockage phonologique temporaire qui reçoit l’information verbale présentée par la voie auditive) et le « registre visuo-spatial » (système de stockage temporaire des informations visuo-spatiales)

Enfin, la mémoire à long terme ne connaît pas de limite de capacité ou de durée de mémorisation. Les informations qu’elle stocke sont organisées au sein d’un réseau sémantique, spatial, temporel et affectif. On peut distinguer la mémoire implicite et la mémoire explicite ou déclarative. La première comprend entre autres la mémoire procédurale ou mémoire du savoir-faire. En outre, la mémoire explicite apparaît comme la mémoire du savoir, elle est consciente et verbalisable. Elle se divise en la mémoire épisodique (toujours associée à son contexte spatio-temporel, elle comprend les événements de l’histoire personnelle ou des faits de société) et la mémoire sémantique (dénuée de tout contexte, elle est la mémoire didactique, des connaissances générales comme le sens des mots, les faits culturels,…).

La description de ces différentes formes de mémoire met en évidence le fait que cette dernière repose sur la psychomotricité. Ainsi, les notions d’attention/concentration, d’espace, de temps, d’affect apparaissent. En somme, la mémoire apparaît comme le ciment de l’identité psychocorporelle, puisqu’elle inscrit l’être humain dans un axe temporel et conditionne son avenir.
Revenir en haut Aller en bas
http://psychomotortho.forumpro.fr
 
Trouble de la mémoire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Troubles de mémoire
» Passé Zopiclone à Imovane beaucoup effet secondaire
» Toujours fatiguée avec troubles de la mémoire
» Perte de mémoire... et vous ?
» Keppra : Trou de mémoire ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Psychomotricite et Orthophonie : échangeons ! :: Corrélations entre les troubles psychomoteurs et les troubles orthophoniques :: Pour chaque trouble orthophonique, quel(s) trouble(s) psychomoteur(s) serai(en)t attendu(s) ?-
Sauter vers: