AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Trouble de l'espace / du temps

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aurore Rivière
Admin


Féminin Nombre de messages : 125
Psychomot ? Ortho ? Patient ? ou...? : orthophoniste et psychomotricienne
Département (si France) ou Pays : Oise
Date d'inscription : 01/01/2008

MessageSujet: Trouble de l'espace / du temps   Sam 5 Jan - 9:04

L’espace et le temps composent un ensemble indissociable dans lequel l’agir se déroule. Si les théories psychomotrices séparent parfois ces concepts pour simplifier leur étude, les termes « spatio-temporel » ou « temporo-spatial » demeurent très souvent reliés.

L’espace peut être défini comme une étendue infinie qui entoure et contient tout objet, dont le corps.

Tout d’abord, l’espace marque la distance, il sépare le soi du non-soi. De fait, il se présente comme un support de la relation et de la communication.

En outre, comme je l’ai souligné plus haut, l’espace s’établit à partir des différences entre les deux hémicorps. Ainsi, A. BULLINGER (1997, 1998, 1999, 2003, 2004) explique que, dans un premier temps, le bébé perçoit les deux hémi-espaces gauche et droit comme disjoints. Peu à peu, il les coordonne grâce à ses expériences de postures asymétriques et par le relais de la zone orale (cf. la maîtrise du torse). L’espace de préhension émerge alors. Le tout-petit ne s’intéresse qu’aux objets situés dans cette zone. Progressivement, ses progrès locomoteurs lui permettent de faire entrer et sortir les objets de cet espace de préhension. Dans le même temps, le corps est perçu comme s’articulant dans l’espace des déplacements. Peu à peu, l’enfant apprend à se situer, s’orienter, s’organiser, se déplacer, et conçoit l’agencement des choses du monde en référence à son corps agissant : c’est l’orientation spatiale. Plus tard, il est capable de structuration spatiale : il parvient à partager l’espace et le diviser en parties. Par exemple, il lui est possible de penser les notions de distance, de volume, de rapport espace - temps.

Le temps est un milieu indéfini dans lequel l’agir se déroule. Il s’établit progressivement à partir des expériences sensorielles, motrices, relationnelles.

Ses trois composantes sont la succession, l’ordre et la durée.

Dès ses premiers jours de vie, l’être humain vit activement ou passivement des séquences d’évènements qui se répètent régulièrement (par exemple manger et dormir, ou bien encore l’alternance du jour et de la nuit). Cette perception de la succession et de l’ordre sécurise l’enfant. Elle constitue le seul repère temporel accessible avant l’âge de 5 ans.

La durée correspond à la quantité de temps entre deux repères (le début et la fin d’une action ou deux actions différentes (dans ce cas, on parlera aussi d’intervalle). Cette notion fait appel à la séparation, aux limites. La perception de la durée peut être concrète, mais elle peut également être estimée de manière intuitive et subjective.

Les mouvements du bébé, initialement fruits du hasard, deviennent progressivement volontaires, par le biais de la répétition. Chaque séquence motrice débute et se termine par une posture, elle-même définie par un temps d’immobilité. La notion de temporalité du geste s’intègre (début, déroulement, fin). Peu à peu, l’enfant peut se situer dans le temps, au départ toujours par rapport à une action dont il est le sujet principal : c’est l’orientation temporelle. Plus tard, il accède à la structuration temporelle : il peut reconnaître et réaliser des ensembles organisés dans le temps, en combinant différents éléments : succession, durée, intervalle, vitesse, rythme

En somme, le temps apparaît comme un outil de compréhension du monde et de l’environnement. Il permet au sujet de s’adapter, et de communiquer.
Revenir en haut Aller en bas
http://psychomotortho.forumpro.fr
Madamusette



Féminin Nombre de messages : 3
Psychomot ? Ortho ? Patient ? ou...? : Maman de patiente et psychomot'
Département (si France) ou Pays : 76
Date d'inscription : 09/04/2008

MessageSujet: Re: Trouble de l'espace / du temps   Mer 9 Avr - 19:41

Bonjour Aurore, (pour l'instant, je vais faire dans le style "discussion", réaction à chaud et brève, histoire de décomplexer tous les lecteurs qui n'osent pas laisser de post...)

Si il y a un lien qui me paraît plutôt évident entre troubles psychomoteurs et troubles orthophoniques, c'est bien le domaine de l'organisation spatio-temporelle; qu'il s'agisse du langage oral ou écrit, il est nécessaire d'organiser des séquences dans un certain ordre et dans l'espace. On imagine facilement le rapport entre les 2 pour prononcer des mots sans inversion de phonèmes, des phrases selon une organisation syntaxique... et avec une certaine configuration spatiale pour produire le son (praxies bucco-faciales par exemple) ou le transcrire à l'écrit (apprentissage de l'écriture dans la continuité du développement du graphisme).
Revenir en haut Aller en bas
Aurore Rivière
Admin


Féminin Nombre de messages : 125
Psychomot ? Ortho ? Patient ? ou...? : orthophoniste et psychomotricienne
Département (si France) ou Pays : Oise
Date d'inscription : 01/01/2008

MessageSujet: Re: Trouble de l'espace / du temps   Lun 14 Avr - 16:58

Tout à fait, je crois d'ailleurs que l'espace et le temps sont les paramètres qui reviennent le plus fréquemment dans les différentes rubriques de la catégorie : pour chaque trouble orthophonique, quel(s) trouble(s) psychomoteur(s) serai(en)t attendu(s).

Mais peut-être pouvez-vous (ou quelqu'un d'autre) nous faire part de votre témoignage concernant un cas clinique, en tant que maman ou psychomotricienne ?...
Revenir en haut Aller en bas
http://psychomotortho.forumpro.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Trouble de l'espace / du temps   

Revenir en haut Aller en bas
 
Trouble de l'espace / du temps
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» synthèse espace et temps dans Lorenzaccio
» Espace et temps
» Les mainteneurs d’espace d’utilisation courante en Odontologie Pédiatrique
» Séries MATHS / PC { NEW 28/02/2008}
» Coefficient espace/temps 556582.12

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Psychomotricite et Orthophonie : échangeons ! :: Corrélations entre les troubles psychomoteurs et les troubles orthophoniques :: Les troubles psychomoteurs engendrent-ils des difficultés d'acquisitions des fonctions orthophoniques?-
Sauter vers: